200 M€ et une raison d’être : GENEO a un an

« Nous allons renforcer notre gouvernance en mettant en place un “comité des parties prenantes“, qui sera le gardien du respect de nos engagements en faveur de la finance positive, au cœur de la raison d’être que nous avons formalisée »

GENEO Capital Entrepreneur a achevé le premier chapitre de son histoire. L’équipe de la société d’investissement evergreen, réunie autour de Fanny Letier et François Rivolier, a mené à bien sa levée de 200 millions d’euros. « Nous avons atteint notre objectif en un an comme espéré. Les choses se sont accélérées au début du confinement : nous étions à 160 millions d’euros fin 2019 et nos actionnaires existants, rejoints par quelques nouveaux, nous ont permis d’atteindre 200 millions mi-avril. Alors que nous étions mobilisés à 300% auprès des sociétés investies, nous avons vu chez ces familles et entrepreneurs, avec qui nous avons encore intensifié la communication dans ces semaines si particulières, un signe fort d’encouragement à poursuivre le développement du “capital entrepreneur“ et de ses valeurs de long terme, de capital humain, d’esprit de communauté et d’impact positif », témoignent les cofondateurs.

La raison d’être de GENEO ? La finance positive

Depuis sa création en mars 2019, GENEO Capital Entrepreneur a réalisé sept opérations, toutes minoritaires et dans des entreprises à impact positif. Ces participations font donc désormais partie de la « communauté » GENEO , composée de ses actionnaires et d’experts. « Nous allons renforcer notre gouvernance en mettant en place un “comité des parties prenantes“, qui sera le gardien du respect de nos engagements en faveur de la finance positive, au cœur de la raison d’être que nous avons formalisée, annoncent Fanny Letier et François Rivolier. Nous en donnons une définition en quatre axes. D’abord, la finance positive est celle qui est capable de passer les cycles économiques, d’où notre stratégie evergreen. Ensuite, elle apporte du capital humain en plus des financements, ce que font notre communauté et notre plateforme d’experts. Troisièmement, elle vise un impact sociétal positif et, enfin, la finance positive est celle qui partage la richesse qu’elle crée avec les actionnaires, les dirigeants, les salariés, les territoires… C’est aussi pour cela que nous avons créé notre fonds de dotation il y a quelques semaines. » La suite de l’histoire GENEO va pouvoir s’écrire sur ces bases.

Partager sur

Copier le lien

Copier